SDDM

SDDM (Simple Desktop Display Manager) SDDM est un gestionnaire de session récent, simple et léger.

SDDM est un gestionnaire de session récent, simple et léger. L'objectif de ce billet est de remplacer lxdm par sddm.

Installation et activation.

SDDM est disponible dans le dépôt Fedora:

yum install sddm sddm-themes

Pour KDE:

yum install sddm sddm-kcm sddm-themes

On désactive lxdm:

systemctl disable lxdm.service

On active SDDM:

systemctl enable sddm.service

Personnalisation.

Générer un fichier de configuration, ce qui permettra de personnalise SDDM:

sddm --example-config > /etc/sddm.conf

Le thème.

Pour changer le thème, il faudra modifier manuellement /etc/sddm.conf. Les thèmes sont dans /usr/share/sddm/themes, choisir un thème et le mentionner dans sddm.conf, par exemple:

CurrentTheme=maui

Les avatars.

Télécharger les avatars et renommer les fichiers sous la forme "utilisateur.face.icon", placer ces fichiers dans /usr/share/sddm/faces.

La langue

Le répertoire translations contient les les fichiers des langues prises en charge. Cependant ceci n'est pas suffisant. J'ai galéré pour avoir un affichage en français, SDDM utilise PAM pour l'authentification or celui-ci cherche les variables d'environnement dans /etc/environment. Ce fichier, par défaut est vide sous Fedora. Donc il faut y insérer:

LANG=fr_FR.UTF-8

Voila, c'est fait. Il ne reste plus qu'à redémarrer la machine. Je termine par un petit lien vers le wiki du projet: wiki sddm

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://firdaustux.tuxfamily.org/index.php?trackback/16

Fil des commentaires de ce billet